Le Mardi 13 décembre dernier, le cabinet OXYGÈNE+ SARL, a présenté l’étude de faisabilité en vue d’obtenir un permis d’exploitation semi-industrielle de l’or dans la sous-préfecture de Faralako/préfecture de Mandiana en Haute-Guinée.

 

La projection a eu lieu dans la salle de conférence du Ministère des Mines et de la Géologie en présence des cadres dudit département. L’étude de faisabilité dont il s’agit a été effectuée sur demande de la société GUINEA BRAIN TOUCH SARL en joint-venture avec PHOENIX PRECIOUS METALS depuis 2016. Il dispose de deux permis de recherche: un de 78km2 et un second de 90.

Conformément au code minier, la société a exécuté des travaux de recherche dans le domaine aurifère dont les résultats révèlent des indices en ce qui concerne notamment l’existence l’or. Ces indices ont permis d’évaluation une mine économiquement exploitable dans un partenariat gagnant-gagnant.

Selon les présentateurs, elle s’étend sur une dimension de 16000m2 pour une durée d’exploitation de 8ans et une production estimée à 350.000t.

Le cabinet OXYGÈNE+ SARL a rassuré de l’engagement de clients quant à l’exploitation de ce gisement d’or des après l’obtention du permis d’exploitation.

Les présentateurs pour être plus convaincant ont décliné les capacités industrielle, technique et financière pour mener à bien les différentes phases du projet.

Les volets contenus local, les étapes classiques de réalisation d’une étude d’impact environnemental et social en référence à la procédure administrative d’évaluations environnementales ont également été intégrés.

Cependant, les techniciens du Ministère des Mines et de la Géologie avant de valider le document ont ressorti quelques insuffisances avant d’enchaîner avec les suggestions. Une multitude dont:

– la ténue en compte des études réalisées par les projets antérieurs;

– l’extrait des échantillons d’analyse pour certification;

-la pérennisation des différentes mailles et des aspects géophysiques;

-la carte des blocs géophysiques;

– la situation détaillée du personnel à employer (nationaux et étrangers) etc…

Au terme des débats le service national de coordination des projets miniers a jugé recevable l’étude de faisabilité pour l’exploitation semi-industrielle de l’or dans la sous-préfecture de Faralako.

A rappeler que le cabinet OXYGÈNE+SARL, était en face des techniciens du Ministère des Mines il y’a quelques mois pour présenter l’étude de faisabilité du projet bauxitique de SILVER VALLEY.

Service Communication et Relations Publiques

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre