C’est une forte délégation du Ministère des Mines et de la Géologie qui a effectué ce vendredi 06 janvier 2023, une visite de terrain dans les mines et carrières de la préfecture de Forécariah. L’enjeu était de faire un état des lieux plus exhaustif des carrières dans cette localité en vue d’une réglementation de ce secteur économique très important.

Cette importante mission a été conduite par Bachir CAMARA Secrétaire Général dudit ministère, accompagné de plusieurs cadres du département.

D’abord la délégation a été reçue par les autorités administratives de la préfecture Forécariah. Occasion pour le Secrétaire général chargé des collectivités décentralisées, de souhaiter au nom du Préfet, la bienvenue à la délégation. Puis de souligner que la présence des jeunes cadres à la tête de la direction préfectorale a permis à la préfecture d’enregistrer des avancées significatives dans la mobilisation des recettes issues des carrières. « A date, avec les jeunes cadres de la direction préfectorale des mines et carrières, la recette issue de l’exploitation des carrières est passée de 500 millions à 2 milliards de francs guinéens ».  A-t-il souligné.

De là, la délégation s’est rendue à Mamoudouya dans la sous-préfecture de Benna Moussaya où il a visité les installations de la société chinoise Tropical granite. Bachir CAMARA et sa suite ont constaté que cette société évolue avec des faux documents d’exploitation et ne détient pas de quitus environnemental pour la préservation de l’environnement.  Aussi les recettes générées par cette carrière sont gérées de façons opaque. Et aucun paiement de taxe à l’Etat.

Selon les représentants de la communauté, Tropical granite cause assez de nuisances sonores aux riverains, la communauté n’a aucune infrastructure de base et tous les postes importants sont gérés par les chinois.

La délégation a immédiatement demandé l’arrêt des travaux sur ce site, les responsables de la société sont convoqués au département ce lundi 09 janvier 2023 et une enquête est en cours pour situer les responsabilités.

Un peu plus tard, la mission s’est rendue dans la sous-préfecture de Sikhourou. Ici, la délégation a identifié une société indienne d’exploitation de latérite qui évolue en toute clandestinité au grand dam des autorités préfectorales. Là aussi, les responsables sont invités à se rendre ce lundi 09 janvier 2023 au Ministère des Mines et de la Géologie. Vu l’ampleur des dégâts causés par cette exploitation anarchique, les travaux ont été immédiatement arrêtés jusqu’au nouvel ordre.

Dans la sous-préfecture de Maférinyah, la délégation s’est rendue successivement sur les installations de carrières et latérite de Winning Consortium Simandou WCS dans le district de Morebayah et de la société chinoise SCTECHC à Madinagbé. Les responsables de ces différentes sociétés sont également invités pour les mêmes faits à se rendre au ministère des mines et de la Géologie avec toutes les pièces justificatives.

Il faut noter que cette démarche des autorités du ministère des Mines et de la Géologie consiste à réglementer le domaine des carrières complètement minés par la corruption en vue de renflouer les caisses de l’Etat et préserver l’environnement fortement secoué et menacé par l’exploitation anarchique notamment dans les carrières.

Service Communication et Relations Publiques

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre