L’Union Nationale des Orpailleurs de Guinée UNOG a échangé ce vendredi 9 septembre 2022 avec le Ministre des Mines et de la Géologie entouré de ses conseillers ainsi que de certains directeurs nationaux et généraux. Au menu des échanges, la redynamisation de la collaboration entre cette organisation et le Ministère des Mines et de la Géologie.

Au cours des échanges, plusieurs points non les moindres ont été abordés notamment : La scolarisation des enfants des préfectures aurifères ; la commercialisation de l’or ; la lutte contre l’envahissement des mines par les orpailleurs ; la prévention et la gestion des conflits dans les zones minières ; l’encadrement de l’orpaillage à travers des équipes d’encadrement, l’octroi des couloirs à l’exploitation artisanale ; ainsi que plusieurs autres sujets d’actualité en rapport avec le secteur minier guinéen.

L’UNOG par la voix de son président, M. Tidiane KOITA, s’est félicité de la tenue de cette rencontre qui fût selon lui très fructueuse. Le président de l’UNOG dans la même logique remercier M. le Ministre pour l’intérêt qu’il ne cesse d’accorder au monde des orpailleurs. Et de souligner que son souhait et celui de son organisation, est de voir la mise en application effective de toutes les mesures envisagées en faveur d’un orpaillage encadrer et développé.

Prenant la parole, Monsieur le Ministre des Mines et de la Géologie, M. Moussa MAGASSOUBA a au prime à bord, rappelé la place combien importante qu’occupe l’orpaillage dans l’économie nationale, avant d’indiquer que l’UNOG doit désormais se sentir partie intégrante du Ministère des Mines et de la Géologie, à l’image de la Chambre des Mines de Guinée.

C’est à cet effet, qu’elle (UNOG) doit être beaucoup plus impliquer de façon proactive et prolifique dans la sensibilisation des populations notamment des zones aurifères. Ce qui pourrait aboutir à une prévention de crise et une résolution durable des conflits.

Plus loin, M. le Ministre a invité le bureau de l’UNOG à entreprendre dès maintenant des tournées de sensibilisation dans les zones aurifères, avec pour objectif ; expliquer largement aux communautés la conduite à tenir lorsque des différends sont enregistrés entre elles et les sociétés minières évoluant dans l’exploitation du métal jaune.

Enfin, Monsieur le Ministre a instruit l’Union Nationale des Orpailleurs de Guinée, de formaliser une note technique prenant en compte toutes les préoccupations et les recommandations devant permettre de mieux structurer et organiser le secteur de l’orpaillage en Guinée.

 

Service Communication et Relations Publiques

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre