UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

ginnee-branding

๐—–๐—ผ๐—ป๐—ฎ๐—ธ๐—ฟ๐˜†, ๐Ÿฌ๐Ÿด.๐Ÿญ๐Ÿฎ.๐Ÿฎ๐Ÿฌ๐Ÿฎ๐Ÿฏ | ๐—ง๐—ฒ๐—ป๐˜‚๐—ฒ ๐—ฐ๐—ฒ ๐˜ƒ๐—ฒ๐—ป๐—ฑ๐—ฟ๐—ฒ๐—ฑ๐—ถ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—นโ€™๐—ฎ๐˜๐—ฒ๐—น๐—ถ๐—ฒ๐—ฟ ๐—ฑ๐—ฒ ๐˜ƒ๐—ฎ๐—น๐—ถ๐—ฑ๐—ฎ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป ๐—ฑ๐˜‚ ๐—ฟ๐—ฎ๐—ฝ๐—ฝ๐—ผ๐—ฟ๐˜ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—นโ€™๐—ฒฬ๐˜๐˜‚๐—ฑ๐—ฒ ๐—ฑ๐—ฒ ๐˜€๐˜‚๐—ถ๐˜ƒ๐—ถ ๐˜€๐˜‚๐—ฟ ๐—นโ€™๐—ฒฬ๐˜ƒ๐—ฎ๐—น๐˜‚๐—ฎ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป ๐—ฑ๐—ฒ๐˜€ ๐—ฝ๐—ฒ๐—ฟ๐—ณ๐—ผ๐—ฟ๐—บ๐—ฎ๐—ป๐—ฐ๐—ฒ๐˜€ ๐—ฒ๐˜ ๐—น๐—ฒ๐˜€ ๐—ฝ๐—ฟ๐—ฎ๐˜๐—ถ๐—พ๐˜‚๐—ฒ๐˜€ ๐—ฑ๐˜‚ ๐—ฐ๐—ผ๐—ป๐˜๐—ฒ๐—ป๐˜‚ ๐—น๐—ผ๐—ฐ๐—ฎ๐—น ๐—ฑ๐—ฒ๐˜€ ๐˜€๐—ผ๐—ฐ๐—ถ๐—ฒฬ๐˜๐—ฒฬ๐˜€ ๐—บ๐—ถ๐—ป๐—ถ๐—ฒฬ€๐—ฟ๐—ฒ๐˜€ ๐—ผ๐—ฝ๐—ฒฬ๐—ฟ๐—ฎ๐—ป๐˜ ๐—ฒ๐—ป ๐—š๐˜‚๐—ถ๐—ป๐—ฒฬ๐—ฒ

Lโ€™atelier est pilotรฉ par le Service des Relations Communautaires et du Dรฉveloppement du Contenu Local, du Ministรจre des Mines et de la Gรฉologie avec lโ€™accompagnement technique et financier du Projet de Gestion des Ressources Naturelles Miniรจres et de lโ€™Environnement (PGRNME), de la Banque Mondiale.
Cette activitรฉ sโ€™inscrit dans le cadre de la vision de dรฉveloppement responsable portรฉe par lโ€™Etat guinรฉen sur le secteur minier. Une vision qui dรฉfini clairement le contenu local et le dรฉveloppement communautaire comme de rรฉelles prioritรฉs stratรฉgiques.
Ouvrant les travaux, Bachir Camara, Secrรฉtaire Gรฉnรฉral du Ministรจre des Mines et de la Gรฉologie, a tenu tout dโ€™abord ร  remercier lโ€™ensemble des partenaires techniques et financiers, en lโ€™occurrence le PGRNME de la Banque Mondiale, pour le soutien inlassable quant au dรฉveloppement rรฉel du secteur extractif de la Guinรฉe.
Plus loin, Bachir Camara, a fustigรฉ la portรฉe de cet atelier dโ€™รฉvaluation des performances et des pratiques du contenu local, qui pour le N* 2 du dรฉpartement des Mines, est un des axes prioritaires de son dรฉpartement devant concourir rรฉellement ร  impacter directement les communautรฉs, ร  travers non seulement lโ€™emploi local qui constitue juste un pan du contenu local, mais aussi et surtout, le transfert de compรฉtences et lโ€™utilisation des biens et services locaux.
Il faut dโ€™ailleurs ร  ce niveau, rappeler que cโ€™est dans cette logique que le gouvernement a mis en place un cadre rรฉglementaire propice au dรฉveloppement et ร  la promotion du contenu local, notamment :
ย Un code minier rรฉvisรฉ en 2013, mettant fortement l’accent sur la promotion du contenu local par l’introduction d’un systรจme de quotas pour les emplois, les achats locaux, ainsi que la promotion du dรฉveloppement communautaire et le renforcement des capacitรฉs des entreprises guinรฉennes ;
ย L’รฉlaboration et l’adoption d’une politique nationale et d’une politique sectorielle (dans le secteur minier) sur le contenu local, ย visant ร  renforcer le secteur privรฉ local par la crรฉation de partenariats avec de grandes entreprises et des multinationales afin de bรฉnรฉficier et / ou d’accroรฎtre les opportunitรฉs commerciales existantes par le biais de la sous-traitance;
ย Une loi sur le contenu local qui apporte une nouvelle dรฉfinition du concept dโ€™entreprise locale, consacre la crรฉation dโ€™une autoritรฉ de rรฉgulation et de contrรดle du contenu local et dรฉfinit les exigences en matiรจre de contenu local pour les sociรฉtรฉs miniรจres et autres sociรฉtรฉs opรฉrant en Guinรฉe.
๐—ฆ๐—ฒ๐—ฟ๐˜ƒ๐—ถ๐—ฐ๐—ฒ ๐—–๐—ผ๐—บ๐—บ๐˜‚๐—ป๐—ถ๐—ฐ๐—ฎ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป ๐—ฒ๐˜ ๐—ฅ๐—ฒ๐—น๐—ฎ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป๐˜€ ๐—ฃ๐˜‚๐—ฏ๐—น๐—ถ๐—พ๐˜‚๐—ฒ๐˜€

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn

Actualitรฉs Populaires