Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG)

Un fleuron industriel en croissance

Créée en octobre 1963, la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) est la plus grande société productrice de bauxite en Guinée et l’une des plus importantes à l’échelle mondiale. Elle est détenue à 49% par l’Etat guinéen et à 51% par Halco Mining Inc, un consortium formé par Alcoa, Rio Tinto-Alcan et Dadco Investments.

La CBG a pour objet de prospecter et d’exploiter le plateau de Sangarédi, dans la région de Boké. Elle exploite aujourd’hui les mines à ciel ouvert de Sangarédi, Bidikoum, Silidara et N’Dangara.

 Le producteur guinéen de bauxite CBG prévoit un plan d’extension d’1 milliard de dollars pour répondre à la demande  – Reuters

Un exemple de réussite de la filière bauxite en Guinée

A la faveur d’un accord signé en 1999 entre le gouvernement de la République de Guinée et Halco Mining Inc, la CBG est passée du statut de société mixte à celui de société anonyme, ce qui l’a profondément transformée en termes d’efficacité et de bonne gouvernance.

Si en 1973, un premier navire chargé de bauxite quittait le port de Kamsar, avec 19 000 tonnes de minerai à son bord après un temps total de chargement de 125 heures, la CBG a aujourd’hui la capacité de charger des bateaux de 75 000 tonnes de bauxite en moins de 20 heures.

Signe de la nouvelle dynamique engagée par cet opérateur industriel historique, la production de la CBG a atteint un niveau record en 2014, avec 15,24 millions de tonnes de bauxite exportées.

 La production a atteint un record avec 15,2 millions de tonnes en 2014  – Reuters

Extension de la capacité de production

cbg2 Pour répondre à l’augmentation de la demande mondiale, la CBG met actuellement en œuvre un projet d’extension de sa capacité de production et d’évacuation du minerai.

Ce projet s’exécutera en deux phases : une première phase portant la capacité de production à 18,5 millions de tonnes par an dès décembre 2017 ; une seconde phase d’ici 2022 pour atteindre 22,5 millions de tonnes.

Pour atteindre cet objectif, la CBG investira 1 milliard de dollars pour l’extension de l’usine et du port de Kamsar.